Teléfono +34 96 319 00 20 ::: WhatsApp +34 692 068 966
Vaencia torres

 

Fondée en 138 avant JC par les Romains, Valencia, a vécu des périodes de hauts et de bas dans l’antiquité, d’abord sous le contrôle des Wisigoths puis des Arabes, en passant par une période de grande prospérité et d’influence au niveau historique à des années de décadence.

En 1238, le roi d’Aragon, Jaime Ier, a conquis la ville et l’a intégrée au jeune royaume de Valence, dont le symbole est représenté par une chauve-souris qui fait encore partie aujourd’hui du blason (bouclier) de la ville.

Sous le règne d’Aragón, Valence a atteint l’apogée de son histoire, en devenant l’un des principaux noyaux du commerce en Europe, grâce à son port situé sur le littoral méditerranéen.

L’ensemble de la ville a évidemment tiré profit d’un tel essor économique. Elle a, par exemple, enregistré une importante croissance démographique dont a découlé l’épanouissement de la culture et de l’art, période qui fût par la suite qualifiée comme “ Le siècle d’or valencien”, (“El Siglo de Oro de Valencia”) par les historiens.

Le financement d’une partie de  l’expédition de Christophe Colomb par les banquiers valenciens et la découverte des Amériques qui en a découlée,  a initié la décentralisation de l’activité commerciale et maritime à Valence. Cela a eu pour effet d’appauvrir la ville d’un point de vue économique et culturel.

 

Au début du XVIIIe siècle, Valence a été le théâtre de la Guerre de la Succession d’Espagne, qui a été remporté en 1707 par les Bourbons. Par la suite, la ville a souffert des attaques des troupes napoléoniennes, qui s’installèrent dans la ville en 1812. En 1814, la ville fût le témoin du retour de Fernando VII de Borbón qui a réintroduit rapidement une monarchie absolue.

En 1833, la mort de Fernando VII  marque  la fin de la monarchie absolue et découle sur une longue période de restauration qui permet à Valence de retrouver la splendeur de son passé.

Le début du XXe siècle a été marqué par une forte impulsion du secteur immobilier et par le développement de l’agriculture, de l’industrie et de la métallurgie ;  lesquels ont contribué de manière déterminante à l’essor économique de la ville.

En 1936, pendant la guerre civile, la ville de Valence est devenue la capitale de la République pour une courte période et elle a, par la suite, particulièrement souffert au cours de la période d’après-guerre sous la dictature de Francisco Franco.

Depuis 1978, année de la création de la Constitution démocratique espagnole, Valence est reconnue comme la capitale de la province de la Communauté Valencienne.